Edmund Stoffels

Regionalabgeordneter/ Député régional

Schulbusse hoffnungslos überfüllt – Les bus scolaires

Das Thema ist nicht neu: wer als Jugendlicher den Schulbus genommen hat, wird als Erwachsener nur noch mit vorgehaltener Pistole zu überzeugen sein, mit dem Bus statt mit dem PKW zu fahren. Sie sind überfüllt, verursachen Stress, es fallen bisweilen harte Worte, die Fahrer sind genervt….

On a pu lire dans la presse les doléances d’une série de parents qui s’inquiètent quant aux transports de leurs enfants par les bus scolaires. Trop souvent, les jeunes y sont pressés „comme des sardines“ dans un espace bien trop petit pour le nombre qu’ils sont.


Les bus scolaires

Question écrite du 08/11/2016 de STOFFELS Edmund à DI ANTONIO Carlo, Ministre de l’Environnement, de l’Aménagement du Territoire, de la Mobilité et des Transports et du Bien-être animal

On a pu lire dans la presse les doléances d’une série de parents qui s’inquiètent quant aux transports de leurs enfants par les bus scolaires.

Trop souvent, les jeunes y sont pressés „comme des sardines“ dans un espace bien trop petit pour le nombre qu’ils sont.

Si un bus compte 40 places assises et 60 places debout (sans compter la place nécessaire pour les cartables), il arrive qu’il y ait jusqu’à 110 jeunes dans un seul bus. Ce qui pose un problème et une réclamation légitime à laquelle je ne peux que me rallier.

Cela pose, suivant les parents en cela rejoints par certains chauffeurs, une question de sécurité.

L’offre ne doit-elle pas être revue afin d’humaniser le transport des jeunes par bus scolaire ?

Fort de telles expériences, je ne crois pas qu’arrivés à l’âge adulte, ils prendront encore une fois le bus dans leur vie.

Les bourgmestres ou échevins se disent non compétents pour la question et ne pas savoir où intervenir. Ce qui m’étonne, mais soit.

C’est un problème qui mérite absolument d’être pris au sérieux.

Quelle sera la réponse que l’on pourra donner aux parents inquiets ?

Réponse du 24/11/2016 de DI ANTONIO Carlo

Le nombre de voyageurs étant plus important en heures de pointe, le parc et l’effectif du TEC sont calculés sur base de la plus forte pointe.

Régulièrement, et en particulier lors de chaque rentrée scolaire, le TEC réalise une optimisation de ses moyens de production. Des comptages sont effectués afin d’identifier d’éventuelles surcharges et en cas de problème avéré, le TEC recherche des solutions afin de pouvoir prendre en charge l’ensemble des voyageurs. Il opte ainsi pour des aménagements d’horaires, des transferts de capacité, voire l’ajout de dédoublements. Ces derniers sont évidemment coûteux puisqu’il faut prévoir un bus et un conducteur en plus, à l’heure où, par hypothèse, toutes les capacités sont déjà mobilisées. Depuis avril 2015, la nouvelle billettique permet d’objectiver la fréquentation sur les lignes du Groupe TEC et d’adapter au mieux et plus rapidement que par le passé, les horaires, les fréquences et le dimensionnement de l’offre.

Le Groupe TEC procède aussi au remplacement progressif de son parc de bus standard par davantage de bus articulés. La capacité moyenne d’un autobus standard est de l’ordre de 90 voyageurs, celle d’un autobus articulé de l’ordre de 140 voyageurs.


Bisher keine Kommentare/ Pas de commentaires jusqu'à présent

Einen Kommentar schreiben/ Laisser un commentaire

porno porno porno porno porno

© 2011-2014 Edmund Stoffels • Beiträge (RSS) und Kommentare (RSS)Impressum.