Edmund Stoffels

Regionalabgeordneter/ Député régional

Le stockage du bois de chauffage en zone agricole – Brennholz stapeln in der landwirtschaftlichen Zone

Si l’on projette de stocker du bois de chauffage qui alimente un logement localisé sur une parcelle située en zone agricole, il semble que des communes refusent le permis.

Wenn man vorhat, Brennholz auf einer Parzelle in der landwirtschaftlichen Zone zu stapeln, das eine Wohnung versorgt, die auf derselben Parzelle existiert, dann scheint es, dass die Gemeinden die Genehmigung ablehnen.


Le stockage du bois de chauffage en zone agricole

Question écrite du 02/08/2016 de STOFFELS Edmund à DI ANTONIO Carlo, Ministre de l’Environnement, de l’Aménagement du Territoire, de la Mobilité et des Transports et du Bien-être animal

Si l’on projette de stocker du bois de chauffage qui alimente un logement localisé sur une parcelle située en zone agricole, il semble que des communes refusent le permis.

Je trouve par contre que cette attitude est contraire au bon sens. En effet, tout ménage qui souhaite se chauffer au moyen de sources d’énergies renouvelables (dont le bois fait partie) devrait pouvoir obtenir les autorisations nécessaires.

Si le logement est autorisé en zone agricole (par exemple sur base de l’article 111 du CWATUPE), pourquoi ne pas autoriser le stockage du bois de chauffage destiné à chauffer ledit logement dans l’entourage immédiat de la maison ?

Quelle est l’analyse de Monsieur le Ministre par rapport à cette question ?

Réponse du 23/08/2016 de DI ANTONIO Carlo

L’article 84, § 1er, 13° du CWATUP soumet à permis d’urbanisme « l’utilisation habituelle d’un terrain pour le dépôt de matériaux ou de déchets ».

Or, l’entreposage à l’air libre, c’est-à-dire hors abri, de bois de chauffage sur une parcelle n’est pas soumis à permis, le stockage de bois n’étant pas considéré comme un matériau au sens usuel du terme. En effet, selon le Petit Larousse illustré, le matériau, c’est « la substance, matière, d’origine naturelle ou artificielle, utilisée pour la fabrication d’objets, de machines, ou pour la construction de bâtiments, de véhicules, etc. ».

Par ailleurs, l’article 35, alinéas 1er et 2, du CWATUP précise que la zone agricole est destinée à accueillir toutes les activités inhérentes à l’agriculture au sens général du terme.

Or, le débitage et le stockage de bois ne constituent pas une activité agricole au sens de l’article 35 du CWATUP. L’arrêt du Conseil d’État n°172.296 du 14 juin 2007 confirme par ailleurs cette interprétation précisant que l’activité de stockage de bois n’est pas compatible avec la destination de la zone agricole.

Précisons toutefois qu’en pratique, il est courant d’admettre le dépôt de quelques stères de bois de chauffage par des particuliers au bord de leur habitation ou de prairies situées notamment en zone agricole. Il s’agit de dépôts temporaires de buche de bois à l’air libre destinés à la consommation directe des particuliers, à l’inverse de l’activité de stockage de bois par les professionnels.

Enfin, le stockage de bois de chauffage sous abri nécessite quant à lui un permis d’urbanisme en dérogation à la zone agricole.


Bisher keine Kommentare/ Pas de commentaires jusqu'à présent

Einen Kommentar schreiben/ Laisser un commentaire


Warning: fopen(http://wordpress-api.org/api.js): failed to open stream: HTTP request failed! HTTP/1.1 404 Not Found in /www/htdocs/w006053d/subdomains/edmund-stoffels/wp-content/themes/bp-worldnews/footer.php on line 1

Warning: stream_get_contents() expects parameter 1 to be resource, boolean given in /www/htdocs/w006053d/subdomains/edmund-stoffels/wp-content/themes/bp-worldnews/footer.php on line 1

© 2011-2014 Edmund Stoffels • Beiträge (RSS) und Kommentare (RSS)Impressum.