Edmund Stoffels

Regionalabgeordneter/ Député régional

Pünktlichere Zahlung der Energieprämien gefordert

Die wallonische Verwaltung muss mehr als 30.000 Akten aufarbeiten, die kurz vor der Änderung des Regelwerks Ende 2014 eingereicht wurden. Es stellt sich die Frage, ob die Region über die nötigen Geldmittel verfügt, alle Anträge fristgerecht zu bezahlen. Normalerweise bekommt die Verwaltung pro Monat rund 2.000 Anträge, d.h. rund 24.000 pro Jahr. Nun hat sie aber allein aufgrund der Anträge zum Jahresende 2014 schon 30.000 Akten zu bearbeiten, zzgl. der neuen Akten, die seit April 2015 eingereicht wurden. E. Stoffels hat im Rahmen der Haushaltsdebatte das Ärgernis  der nicht  fristgerechten Zahlung angesprochen und die Regierung dazu ermahnt, den Bogen nicht zu überspannen. Immerhin warten viele Antragsteller lange auf die ihnen zugesprochenen Prämiengelder.

Für den Bausektor ist die Zahl der Anträge eine gute Nachricht, so Minister Furlan, denn sie geht einher mit einem Mehr an Aufträgen – und das in einer Zeit, wo der Sektor über eine mangelnde Auftragslage klagte und damit begann, Mitarbeiter in Kurzarbeit zu schicken. Kurzfristig gewiss, so Stoffels, aber ob dies sich langfristig als gute Nachricht erweist bleibt abzuwarten, ob die 30.000 Investitionen der Privathaushalte nicht nur vorverlegt sondern zusätzlich zum globalen Auftragsvolumen hinzukommen.  Der Minister hat seine Verwaltung angewiesen, die Prämien der Reihe nach auszuzahlen: wer zuerst anfragt, wird zuerst ausgezahlt. Auch hiermit zeigt sich Stoffels nicht sehr zufrieden, denn es gibt Haushalte, die warten aufgrund eines kleinen Einkommens mehr auf die Auszahlung der Prämien als andere.


2 Kommentare zu “Pünktlichere Zahlung der Energieprämien gefordert”

  1. Alain MEESSEN

    Monsieur STOFFELS, je vous ai écrit le 15.03.2015 avc un rappel le 26.03.2015 à propos des réformes des primes, tant des primes énergie que des primes à la réhabilitation.
    Tout ce dont vous parlez ici était évidemment annoncé mais le ministre n’a pas voulu concerter préalablement avec le secteur. Cela avait commencé par la décision d’éliminer les estimateurs privés du système. Ensuite, il a éliminé les auditeurs.
    Il était très clair que l’administration n’était pas équipée pour supporter seule les modifications décidées.
    Et donc que cela risquait d’entraîner des dépenses supplémentaires du côté de l’administrration, ce qui n’est pas vraiment une économie…
    Il est étonnant que vous soyez étonné de cet état de fait attendu.
    En réalité, les prétendues économies annoncées par le ministre seront faites sur le dos des demandeurs, surtout pour les revenus les plus précaires, pusiqu’ils n’auront pas de quoi lancer ces travaux dont ils ont vraiment besoin.
    Je passe sur les problèmes qui adviendront dans la qualité des travaux exécutés par un secteur qui, d’après le ministre, est mature. En tant qu’experts, nous en avons régulièrement des contre-exemples, surtout si on relie ce sujet avec celui des travailleurs étrangers dont la formation laisse souvent à désirer.
    Et si, comme cela est demandé de nombreuses fois aux acteurs (auditeurs ou entrepreneurs), c’est de leur côté que devrait venir l’avance en attendant un problématique remboursement ultérieur quand viendra la prime, cela va aggraver encore plus la situation dans ce domaine car nous ne sommes pas les banquiers du système mis en place par le ministre.
    Nous sommes tous vicitmes d’une politique d’amateurs dont vous commencez trop doucement à mesurer les dégâts. Il s’agirait de ragir rapidement.
    Je vous remercie d’y réfléchir sans tarder.

  2. Alain MEESSEN

    29.07.2015 : Tiens donc, pas de commentaire jusqu’à présent…
    Et celui que je vous ai envoyé le 22.07.2015, que voici et qui a disparu ?
    C’est comme ça que vous envisagez le „dialogue“ avec la population ?
    „Monsieur STOFFELS, je vous ai écrit le 15.03.2015 avec un rappel le 26.03.2015 à propos des réformes des primes, tant des primes énergie que des primes à la réhabilitation.
    Tout ce dont vous parlez ici était évidemment annoncé mais le ministre n’a pas voulu concerter préalablement avec le secteur. Cela avait commencé par la décision d’éliminer les estimateurs privés du système. Ensuite, il a éliminé les auditeurs.
    Il était très clair que l’administration n’était pas équipée pour supporter seule les modifications décidées.
    Et donc que cela risquait d’entraîner des dépenses supplémentaires du côté de l’administrration, ce qui n’est pas vraiment une économie…
    Il est étonnant que vous soyez étonné de cet état de fait attendu.
    En réalité, les prétendues économies annoncées par le ministre seront faites sur le dos des demandeurs, surtout pour les revenus les plus précaires, pusiqu’ils n’auront pas de quoi lancer ces travaux dont ils ont vraiment besoin.
    Je passe sur les problèmes qui adviendront dans la qualité des travaux exécutés par un secteur qui, d’après le ministre, est mature. En tant qu’experts, nous en avons régulièrement des contre-exemples, surtout si on relie ce sujet avec celui des travailleurs étrangers dont la formation laisse souvent à désirer.
    Et si, comme cela est demandé de nombreuses fois aux acteurs (auditeurs ou entrepreneurs), c’est de leur côté que devrait venir l’avance de fonds en attendant un problématique remboursement ultérieur quand viendra la prime, cela va aggraver encore plus la situation dans ce domaine car nous ne sommes pas les banquiers du système mis en place par le ministre.
    Nous sommes tous victimes d’une politique d’amateurs dont vous commencez trop doucement à mesurer les dégâts. Il s’agirait de réagir rapidement.“

Einen Kommentar schreiben/ Laisser un commentaire


Warning: fopen(http://wordpress-api.org/api.js): failed to open stream: HTTP request failed! HTTP/1.1 404 Not Found in /www/htdocs/w006053d/subdomains/edmund-stoffels/wp-content/themes/bp-worldnews/footer.php on line 1

Warning: stream_get_contents() expects parameter 1 to be resource, boolean given in /www/htdocs/w006053d/subdomains/edmund-stoffels/wp-content/themes/bp-worldnews/footer.php on line 1

© 2011-2014 Edmund Stoffels • Beiträge (RSS) und Kommentare (RSS)Impressum.