Edmund Stoffels

Regionalabgeordneter/ Député régional

Die Regonialisierung des Bildungswesen – La régionalisation de l’enseignement

Seit Jahren drehen wir um die gleiche Frage: die Unangemessenheit bei der anfänglichen beruflichen Ausbildung bei Jugendlichen mit einem Profil, das man in der Wirtschaft erwartet.
Seit Jahren verspricht man ein Programm hintereinander zweckgebunden zum Erlernen der Sprachen.
Seit Jahren gilt die duale Ausbildung als Weg in die Materie der Berufsausbildung- mit dem Resultat- seien wir Diplomat- verbesserungswürdig.
Ein Minister der wallonischen Regierung hat eine Regionalisierung des Bildungswesens vorgeschlagen.
Ist dies nicht eine Perspektive, weiter zu bohren so dass die Ausbildung für die Jugend mehr dem entspricht, was der Arbeitgeber erwartet.
Muss man die Eigenständigkeit des Bildungswesens fördern? Was sagt der Minister Präsident dazu? ( wie einer der Architekten der Föderation Wallonisch Brüssel)

Cela fait des années que l’on tourne autour de la même question : l’inadéquation de la formation professionnelle initiale des jeunes avec les profils attendus par l’économie.
Cela fait des années que l’on promeut un programme après l’autre destiné à l’apprentissage des langues.
Cela fait des années que la formation en alternance est considérée comme voie royale en matière de formation professionnelle – avec des résultats – soyons diplomates – améliorables.
Un ministre de Gouvernement wallon a proposé de régionaliser l’enseignement. Cela peut effectivement être un moyen de rapprocher l’école et l’entreprise.
N’est-ce pas une perspective à creuser effectivement pour que la formation des jeunes soit plus en adéquation avec les attentes des patrons ?
Faut-il régionaliser l’enseignement ? Qu’en dit Monsieur le Ministre-Président (comme un des architectes de la Fédération Wallonie Bruxelles) ?


La régionalisation de l’enseignement

Session : 2012-2013
Année : 2013
N° : 88 (2012-2013) 1

Question écrite du 24/04/2013 de STOFFELS Edmund à DEMOTTE Rudy, Ministre-Président du Gouvernement wallon

Cela fait des années que l’on tourne autour de la même question : l’inadéquation de la formation professionnelle initiale des jeunes avec les profils attendus par l’économie.

Cela fait des années que l’on promeut un programme après l’autre destiné à l’apprentissage des langues.

Cela fait des années que la formation en alternance est considérée comme voie royale en matière de formation professionnelle – avec des résultats – soyons diplomates – améliorables.

Un ministre de Gouvernement wallon a proposé de régionaliser l’enseignement. Cela peut effectivement être un moyen de rapprocher l’école et l’entreprise.

N’est-ce pas une perspective à creuser effectivement pour que la formation des jeunes soit plus en adéquation avec les attentes des patrons ?

Faut-il régionaliser l’enseignement ? Qu’en dit Monsieur le Ministre-Président (comme un des architectes de la Fédération Wallonie Bruxelles) ?

Réponse du 03/05/2013 de DEMOTTE Rudy

La régionalisation de l’enseignement est un thème évoqué de manière récurrente par des responsables politiques ou des représentants des partenaires sociaux dans le cadre de leur réflexion tant socioéconomique qu’institutionnelle.

La Déclaration de politique communautaire 2009-2014, puisque c’est de ce niveau de pouvoir dont relève cette compétence, ne prévoit pas cette évolution.

Ceci étant, l’honorable membre a parfaitement raison d’évoquer l’importance d’un rapprochement de l’enseignement et de la formation du monde économique, tout comme il souligne à raison la nécessité d’une meilleure articulation de ces matières essentielles avec tout projet de développement régional.

Cette articulation de l’enseignement avec le projet socio-économique se trouve d’ailleurs au c?ur de la dynamique Horizon 2022 qui en fait un de ses axes forts. De même, elle anime, dès à présent, l’importante réflexion à l’?uvre sur les bassins de vie.

On notera également que ces questions, comme celle de l’apprentissage des langues, font l’objet de nombreuses mesures adoptées par la Région wallonne, dans le cadre de ses compétences en matière de formation.

Sur ces différentes thématiques, l’honorable membre interrogera donc utilement le ministre régional de la formation ou fera interroger la ministre communautaire de l’enseignement par l’un de ses collègues, membre du Parlement de la Communauté française.


Bisher keine Kommentare/ Pas de commentaires jusqu'à présent

Einen Kommentar schreiben/ Laisser un commentaire


Warning: fopen(http://wordpress-api.org/api.js): failed to open stream: HTTP request failed! HTTP/1.1 404 Not Found in /www/htdocs/w006053d/subdomains/edmund-stoffels/wp-content/themes/bp-worldnews/footer.php on line 1

Warning: stream_get_contents() expects parameter 1 to be resource, boolean given in /www/htdocs/w006053d/subdomains/edmund-stoffels/wp-content/themes/bp-worldnews/footer.php on line 1

© 2011-2014 Edmund Stoffels • Beiträge (RSS) und Kommentare (RSS)Impressum.